Présente
1 MOBILE - 1 MINUTE - 1 FILM

EMMANUELLE BERCOT

Après une formation de danseuse, Emmanuelle Bercot se tourne vers le théâtre afin de devenir comédienne avant d’intégrer la Fémis en 1994. Elle y réalise son premier court métrage Les vacances qui obtient le prix du Jury à Cannes (1997). En 1999, La puce, son film de fin d’études qui révéla la comédienne Isild Le Besco, est récompensé par le prix de la Cinéfondation à Cannes, et bénéficie d’une sortie en salles.

Son premier long métrage de cinéma, Clément, est sélectionné en 2001 dans la section Un Certain Regard à Cannes, où il reçoit Le Prix de la Jeunesse. Son deuxième long métrage, Backstage, est quant à lui sélectionné en 2005 à la Mostra de Venise.

Elle continue en pointillé à être actrice, apparaissant dans les films de Claude Miller, Bertrand Tavernier, Benoît Jacquot, Olivier Assayas ou encore Maïwenn dont elle sera la co-scénariste pour le long métrage Polisse.

Son long métrage Elle s’en va concoure en sélection officielle du 63ème Festival International du Film de Berlin 2013. Deux ans plus tard, elle présente en ouverture du Festival de Cannes La Tête haute et reçoit en tant que comédienne le Prix d’interprétation féminine pour son rôle dans Mon roi de Maïwenn

La fille de Brest, son dernier long-métrage en tant que réalisatrice, sortira le 23 novembre prochain.